C’est en 1938 que Rob-Vel crée Spirou. SPIROU est le personnage principal de l’hebdomadaire familial du même nom. Il a enchanté des générations de lecteurs. Véritable reflet des époques qu’il a traversées, le célèbre groom a toujours été porteur des valeurs humanistes de ses créateurs : ouverture vers le monde, protection et défense de l’opprimé, respect de la différence, courage et générosité.

Spirou est édité par les Éditions Dupuis, un des leaders européens de la bande dessinée. Depuis le 21 avril 1938, le Journal Spirou enchante les familles qui se sont plongées avec bonheur dans des séries devenues mythiques comme Spirou & Fantasio, Boule & Bill, Lucky Luke, Johan & Pirlouit, Les Schtroumpfs, Yoko Tsuno, Les Tuniques Bleues, Gaston, Cédric et tant d’autres …

Parmi les créations Dupuis les plus diffusées, plusieurs ont connu un succès international et ont été adaptées en dessin animé ou en fiction « Zombillénium », « Le Marsupilami », « Tamara », « Gaston », « Spirou & Fantasio », « Le petit Spirou », pour ne citer que les plus récentes. 

Depuis quatre-vingts ans et près de 4200 numéros, le Journal Spirou apporte chaque semaine son lot d’humour, d’ouverture, d’aventure et de récits inédits. Et ce n’est pas près de s’arrêter ! C’est avec le même plaisir que des générations de lecteurs continuent à palpiter, apprendre et rire en retrouvant leurs héros. Et ils découvrent de nouvelles séries qui continuent à prendre vie dans cet hebdo qui reste jeune, même à quatre-vingts ans. 

«Frnck» les entraîne de la grande aventure humoristique avec une vraie réflexion sur la modernité et l’humanité. «Télémaque » leur fait découvrir l’envers de la légende du glorieux héros de la guerre de Troie. Dans « Magic 7 », ils sont sept. Sept ados. Sept mages aux pouvoirs immenses. Ils peuvent sauver le monde… ou le détruire ! Pour l’instant, leur principale mission est d’arriver à l’heure au cours.

« Crapule » est un chat, un vrai. Le genre qui porte bien son nom. Dans son appartement au cœur de la ville, il profite d’une vie paisible – ce qui est moins le cas de sa maîtresse… Servie par un trait léger et expressif, cette série est un cadeau à tous les adorateurs de machines à ronrons. « Imbattable » est non seulement un véritable hommage à la BD classique franco-belge, mais aussi permet une formidable expérience de lecture, dynamique et inventive : son superhéros bondit d’une case à l’autre et joue des décalages et des transferts.

« La Boîte à musique » entraîne les plus jeunes dans un monde incroyable, mais aussi féérique et dangereux …

Depuis le 21 avril 1938, le destin du groom le plus célèbre de la bande dessinée a été repris par tant de mains talentueuses et enthousiastes. 

Si Rob-Vel crée Spirou en 1938, il est fait prisonnier par les Allemands en 1940 et Dupuis confie Spirou à Jijé. 

L’année suivante Rob-Vel est libéré et reprend sa série, pour la céder définitivement à Jijé en 1943, alors que le journal paraît clandestinement en Belgique occupée par les nazis. Jijé parvient à conférer une touche amusante à Spirou, notamment grâce au personnage de Fantasio qui devient son partenaire. 

Quand en 1946, André Franquin reprend à son tour le flambeau, il décide de révolutionner la série. Il offre à Spirou de scénarios plus longs et plus complexes tout en développant une galerie de personnages : une héroïne Seccotine, un savant Champignac, un animal le Marsupilami, un mégalomane Zorglub ou le cousin maléfique de Fantasio Zantafio. Franquin finit par se lasser de la série et préfère se consacrer à Gaston. 

En 1968, il passe la main à Jean-Claude Fournier, qui fait de Spirou un personnage de son temps : Spirou adopte les cheveux longs et les pattes d’eph’ et Fournier désire engager son personnage dans des points de vue écologique ou politique, décriant tour à tour le nucléaire, les dictatures ou les organisations criminelles. 

Tout au début des années 80, la série est confiée au prolifique Raoul Cauvin et à Nic Broca qui réaliseront trois albums. 

En 1984, l’équipe qui connut le plus de succès (tant critique que commercial) est celle formée par Tome & Janry. Leur Spirou s’inscrit dans la lignée de leurs prédécesseurs, tant c’est une modernisation du travail de Franquin et de Fournier. Grand aventurier, Spirou va voyager aux quatre coins du monde. 

En 2004, Morvan et Munuera reprennent Spirou à leur tour. Proche du dessin de Janry, Spirou est cependant biberonné au manga, lui conférant un style bien particulier, notamment visible dans le découpage et les mouvements. 

Auteurs du premier one-hot, Yoann et Vehlmann se voient confier la série-mère en 2009. Les auteurs s’amusent à faire revenir des personnages bien connus comme Zorglub, Don Cortisone ou encore le Marsupilami. 

« Spirou et Fantasio » est une série mythique. De nombreux auteurs de bande dessinée rêvent d’un jour en réaliser une aventure. Tenté par cette expérience particulièrement excitante, Dupuis décide de créer un espace où pourrait se concrétiser cette envie. Avec cette série parallèle, est offerte à ces auteurs la possibilité de réaliser leur rêve, le temps d’un album, et de faire LEUR ‘Spirou’.

En 2018, le flambeau se passe joyeusement avec de nouveaux albums de Spirou « Le triomphe de Zorglub » de Cossu, Sentenac et O. Bocquet, «La Fondation Z » par Filippi & Lebeault et le très attendu « Spirou ou l’espoir malgré tout » d’Émile Bravo. Sans compter, naturellement le journal tous les mercredis – ou le vendredi qui précède pour les abonnés.

Chrysline